Ce que je n’ai pas aimé à Santorin

Loin du cliché de la carte postale idyllique que l’on peut voir partout, j’aimerais vous parler aujourd’hui de ce que je n’ai pas aimé à Santorin. Très peu de personnes en parlent mais je suis à peu près sûre que pas mal de gens ont eu le même ressenti que nous, alors parlons-en !


L’exploitation des ânes

Alors ça c’est surement le point numéro 1 de ce que je n’ai pas aimé à Santorin! Si vous lisez régulièrement le blog, vous savez que je suis une grande amoureuse des animaux…

Alors oui, l’âne est le moyen de locomotion ancestral des habitants de l’île et on a d’ailleurs croisé de vieux monsieur à dos d’âne au bord des routes, ce qui en soit ne m’a pas dérangé plus que ça. En revanche, on trouve des « donkey station » comprenez « stations d’ânes » un peu partout là ou le chemin commence à être pentu. Des stations d’ânes… lls sont sérieux??

Le meilleur exemple est certainement celui du vieux-port de Fira ou vous pouvez emprunter un chemin très pentu et long pour vous y rendre à pied… ou à dos d’âne! On trouve alors le long du chemin des ânes en plein caniar sans une goutte d’eau qui attendent qu’un touriste leur grimpe sur le dos toute la journée.

Par pitié, ne faites-pas marcher ce business si vous vous rendez à Santorin…


Le coucher de soleil à Oia

C’est l’un des couchers de soleil les plus beaux du monde! Malheureusement, je ne suis pas la seule à le savoir… 😉 Une à deux heures avant le coucher de soleil, des centaines, voire des milliers de personnes, s’entassent sur tous les points de vue présents dans le village. Vous n’avez plus 1cm carré pour vous et vous attendrez en plein cagnard sans broncher craignant qu’on ne vous pique votre place pendant de longues minutes! Ce n’est franchement pas agréable…

NOTRE CONSEIL: Installez-vous assez tôt (car ils sont également pris d’assaut) sur la terrasse de l’un des bars qui donne directement sur le coucher du soleil. Vous y serez tranquilles, sirotant votre Margarita en attendant que le blond veuille bien se coucher, pendant que les autres s’entassent avec les chinois et leurs perches à selfie! Et la vue y est imprenable. En voici un sympa ⬇️


La face cachée de l’île…

Santorin est un peu « the place to be » du moment et quand on l’imagine, on se voit dans une piscine privative avec vue sur la Caldeira ou en train de se balader au milieu de ses constructions blanches et bleus si typiques! Alors oui, mais pas que!

On avait choisi un hôtel troglodyte un peu excentré au cœur de l’île et nous avions loué une voiture pour pouvoir nous déplacer librement. Du coup, on l’a parcourure de long en large et on a été très étonnés de ce qu’on a vu!

Une fois sorti des lieux les plus touristiques comme Oia, Fira, la red beach, les black beach… mais vraiment juste à la sortie, et bien là c’est un peu la désolation! Des bâtiments et des véhicules à l’abandon un peu partout, des amoncellements de poubelles. On est bien loin de la carte-postale! Et ça, personne n’en parle!


L’aéroport de Santorin

Non mais sérieusement?!? Quelle autre destination aussi touristique dans le monde possède un aéroport aussi petit ? 1 terminal, 1 hall ou vous serez entassés comme du bétail debout pendant des heures parfois dehors sous un soleil de plomb quand ils n’arrivent plus à vous entasser dedans!

Sérieux, Mr Santorin, je pense qu’on vous donne assez d’argent chaque année pour que vous amélioriez un peu tout ça. C’est quand même la dernière image qu’on aura de vous et elle est franchement merdique… Ou alors, imposez des quotas de visiteurs, si vous ne voulez pas l’agrandir (ce que je peux comprendre aux vues du nombre d’habitant permanent de l’île) mais faites quelque-chose!


Alors oui, Santorin est une destination magnifique, idyllique, romantique… mais il faut savoir faire abstraction de ses travers qui personnellement m’ont vraiment déplu.

Pour éviter ces petits tracas, il vaut sans doute mieux loger directement dans une ville touristique, visiter les grands points d’attraction tôt le matin et vous y rendre de préférence hors-saison pour être un peu plus tranquilles!

J’espère que cet article sur ce que je n’ai pas aimé à Santorin vous aura été utile. Vous pouvez bien entendu retrouver notre top 10 des choses à faire à Santorin ICI car oui, il faut quand même y aller, c’est une très belle desti , mais on tenait à partager une expérience authentique avec vous ici!


VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? PARTAGEZ-LE ! ⬇️⬇️

Pour plus de bons-plans voyage et famille et de concours, vous pouvez aussi nous suivre sur nos pages Facebook et Instagram ou vous êtes de plus en plus nombreux.

Merci beaucoup de votre soutient! ❤️

8 thoughts on “Ce que je n’ai pas aimé à Santorin

  1. Super ! Merci ! Alors j etais au courant de tout sauf des décharges. Et encore qqun en avait parlé un chouillat un jour. Merci au moins on sait à quoi s attendre. Quant à l aeroport tu es la 1ere à le dire… On sera moins étonnée…

  2. Je suppose que vous avez « visité » Santorin au mois de juillet ou d’août ?
    Et là, effectivement, la foule des touristes classe cette île comme un enfer touristique !
    Par contre, allez-y en mai, juin, septembre ou octobre et vous découvrirez un petit paradis! Quant aux « décharges », puis je vous rappeler que Santorin n’est pas Disneyland mais une île où des gens réels (avec leurs qualités et leurs défauts) vivent.. Donc, oui cela peut être sale, mal entretenu mais c’est aussi cela voyager, voir les bons et les mauvais côtés d’une destination… Pour finir, agrandir l’aéroport ? Sans rire ? Pour quelques touristes sur 2 mois dans l’année, quelques heures par jour au moment des vols low cost ?
    J’espère que, malgré tout, vous avez apprécié ce séjour. 😉

    1. Bonjour. Et bien vous supposez mal… Nous y sommes allés le weekend du 22 septembre. Et c’était encore bondé de touristes!Et je le répète, le contraste est saisissant entre la tenue impeccable des lieux touristiques et le reste de l’île dont le gouvernement a l’air de royalement se moquer. Pour le reste de vos remarques, merci de m’ouvrir l’esprit sur le voyage… mais j’ai notamment habité en Asie, je sais ce que c’est qu’un pays sale et pauvre et ce n’est pas le cas de Santorin. Quant à l’aéroport, quand on veut attirer autant de touristes, on le fait correctement, sinon on impose un quota. C’est juste du bon sens mais l’argent passe avant. J’ai passé un bon weekend avec mon mari mais ce sera la 1ère et la dernière fois!

  3. C est ma destination de l été 2020 …. mais en famille , pas prévu de passer trop de temps à Santorin , juste voir les incontournables et éviter ce que tu cites … sauf l aéroport pas le choix !! Bon on aura pas l attente en plein cagnard… arrivée et départ tardifs !
    Merci à toi

    1. En tout cas si vous faites les îles Grecques, je suis sûre que vous allez adorer, c’est tellement beau! Et pour Santorin, c’est vraiment magnifique! Il faut juste être un peu malin pour contourner la foule 😉

  4. J’entends bien votre article, même si je trouve que certains arguments ne sont pas si justifiés. Il est vrai que cela ne fait pas plaisir de voir des animaux se faire utiliser, et moi même j’ai été étonné de voir des ânes dans un endroit aussi touristique et moderne, mais lorsqu’on y réfléchit bien, au vu de la géographie atypique en pleine falaise, il n’y a pas d’autres moyens pour acheminer des charges et des matériaux.

    Aussi on peut voir que ton expérience est très contrastée principalement a cause des touristes. Je suis venue A Santorin en début décembre et je peux dire que mon experience est tout a fait différente. C’est extrêmement relaxant, il y a très peu, voir pas de touristes lorsque l’on s éloigné de Oia. Toutes les plages que j’ai visite étaient littéralement des plages prives, ce qui constitue un contraste saisissant avec ce qu’on peut imaginer en été.
    Aussi pour moi l’ile est propres il n’y a pas de déchets qui traînent, mais c’est sûrement parce qu’il n’y a pas de touristes donc peu de gens qui consommenent.
    C’est tout cela pour dire, que les ennuis engendrés par l’afflux de touristes ne sont pas une fatalité et que vivre des vacances de rêves, relaxé a Santorin est possible.

    1. Bonjour Audrey. Je te remercie pour ton retour d’expérience. Pour ce qui est des ânes, tu as raison, ils sont utilisés depuis toujours pour l’acheminement de marchandises sur les falaises mais ce n’est pas cela qui m’a gêné. C’est vraiment les « stations d’ânes » créent seulement pour amuser les touristes ou leur éviter 15 min de marche. Et les animaux restent toute la journée ou presque à attendre au soleil, sans eau… Je suis sûre que j’aurais beaucoup plus apprécié l’île hors saison en effet. Mais en y allant fin septembre, je ne m’attendais vraiment pas à cette foule. Je te souhaite une belle journée. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *